juin 24, 2024

INTER-UNIVERSITY HIGHER ACADEMIC COUNCIL

INTER-UNIVERSITÉ CONSEIL ACADÉMIQUE SUPÉRIEUR, PARIS

Fondation internationale de bienfaisance pour l’interaction humanitaire

Fondation internationale de bienfaisance pour l’interaction humanitaire

Pour maintenir un développement stable et durable de l’humanité moderne pour chaque personne, les deux principaux paradigmes suivants sont d’une importance significative et vitale, à savoir « la charité et la coopération ». Ils sont en même temps en interaction organique l’un avec l’autre.

Le terme « humanitaire » englobe non seulement les sciences à caractère spécifique (sciences sociales), mais aussi diverses activités humaines (y compris différents domaines de la science, de la culture, etc.), qui ont une signification pratique positive pour l’existence humaine et le développement et l’activité pratique entre les personnes et le monde qui les entoure sur la base de la coopération.

Une lutte matérielle et spirituelle pour savoir qui l’emporte sur qui, historiquement et logiquement, laisse un besoin fondamental de résoudre avec succès des problèmes très différents (politiques, économiques, sociaux, nationaux, etc.) se sent plus fort avec une interaction de différents commencements, souverains par leur nature et des commencements totalement matériels et spirituels (« personne ne gagne ») comme leur enrichissement complémentaire mutuel et leur transaction mutuelle partielle les uns avec les autres dans leurs intérêts communs et distincts. Un commencement spirituel en tant qu’attitude interne (disposition, volonté) de tous les phénomènes naturels et artificiels réels et, en premier lieu, l’attitude d’une personne elle-même, vise à sa réalisation matérielle, qui acquiert une importance plus réelle et plus pratique dans le monde contemporain.

Une attitude interne à l’égard de la coopération de différentes origines, objective et subjective, globale et locale, sociale et nationale, éthique et esthétique, est une attitude particulièrement prometteuse et d’une importance vitale. L’aspiration à la coopération représente un besoin humain inné et naturel correspondant.

Le mot « charité » a son équivalent « philanthropie » en grec, qui est plus souvent utilisé aujourd’hui. La « philanthropie » signifie l’aide financière aux personnes moins fortunées. Nous utiliserons le mot « charité » comme un mot clé et typologiquement significatif, plus concis et réellement capacitif, par rapport à « philanthropie ».

Étymologiquement, « charité » signifie « création (créativité) de bien-être par une personne pour le bien d’une autre personne ». Le « bien-être » est essentiellement une interaction en tant que transition complémentaire mutuelle et partielle des intérêts et des besoins individuels matériels et spirituels en cas de satisfaction des aspects matériels et spirituels. La mesure spécifique de cette satisfaction peut être très différente dans son contenu et son cadre d’expression. Les types et les modes de charité et les résultats qui en découlent sont différents. Le bien-être signifie un développement et un perfectionnement réels d’une personne concrète, qu’elle le donne ou qu’elle le reçoive.

La « création » (créativité) dans la « charité » est l’interaction de l’activité humaine matérielle et spirituelle visant au « bien-être » personnel, à la satisfaction matérielle et spirituelle de ses intérêts et de ses besoins matériels et spirituels.

La « charité », en tant qu’interaction des composantes de ses origines matérielles et spirituelles, est naturellement opposée à toute forme de violence, interne et externe, matérielle et spirituelle, et contribue donc au renforcement et au développement de la sécurité humaine, interne et externe, matérielle et spirituelle, car la base fondamentale de la sécurité est une interaction matérielle et spirituelle dans l’intérêt commun des différentes parties, quels que soient leur nature et leur niveau. La « charité », en tant qu’interaction des fondements matériels et spirituels inhérents, représente un système intégré de génération de phénomènes de charité et de définitions, à leur tour, de l’expression spécifique en eux de l’interaction spéciale de ces fondements fondamentaux. Au cours du processus, dans les différentes cibles désignées pour la « charité » et dans ses divers résultats spécifiques consistant en la charité, l’une de ses origines fondamentales peut prévaloir (« aide », « soutien », « supervision », « investissement », « miséricorde », « parrainage »).

La charité et l’interaction, en tant que paradigmes particuliers, constituent une coopération principale constante et variable. L’objectif et le résultat de la charité sont l’affirmation et le développement d’une interaction fructueuse entre les personnes et l’environnement. Le cadre interne et la base pratique de l’interaction sont la charité matérielle et spirituelle dans l’intérêt matériel et spirituel des personnes.

Dans ce contexte, il est urgent de créer un fonds caritatif international spécial pour la coopération humanitaire.

L’objectif de ce fonds est de soutenir l’activité matérielle et spirituelle d’individus (scientifiques, artistes, etc.) qui cherchent à renforcer et à développer la coopération matérielle et spirituelle, qui ont des origines, des pouvoirs, des tendances et des directions différents, etc. et qui apportent leur coopération fructueuse, matérielle et spirituelle, afin de préserver la paix sur notre planète et la sécurité de l’humanité vivante, de chaque personne, de tout le développement possible de la science et de la culture, qui sont véritablement de nature humaine.

L’initiateur et le fondateur de ce fonds est l’Université internationale d’études fondamentales (IUFS, Saint-Pétersbourg, Russie). Le président et gestionnaire du fonds est le président de l’IUFS et de l’IUHAC, le Mahatma, grand docteur en philosophie, docteur en cinématographie, professeur, académicien Shanti P. Jayasekera. Le vice-président et superviseur des études du Fonds est le vice-principal de l’IUFS, grand docteur en philosophie, professeur, académicien A.N. Iezuitov. Le secrétaire exécutif et académique du Fonds est le grand docteur en philosophie, docteur en psychologie, professeur, académicien V.V. Lukoyanov. PDG – Eva Jayasekara, Secrétaire général – Dr. Alex Jacque Sebastien.

Actuellement, l’IUFS et le Conseil académique supérieur interuniversitaire de Paris préparent des programmes internationaux intégrés à caractère humanitaire qui peuvent attirer des bienfaiteurs potentiels de différents pays qui peuvent et veulent aider l’humanité de manière réaliste. L’objectif de chacun est en effet de créer une vie sûre et fructueuse pour l’humanité sur notre planète, tant sur le plan matériel que spirituel.

International Charity Foundation of Humanitarian Interaction

To maintain a stable and sustainable development of modern humanity for each and every person, the following two main paradigms are significantly and vitally important, they being “Charity and Cooperation”. At the same time they are in an organic interaction with one another.

The denomination of the word “humanitarian” includes not only science of specific character (social sciences) but also various human activities (including different fields of science, culture, etc.), that have a positive practical significance for human existence and the development and practical activity amongst people and the world around them on the basis of cooperation.

A material and spiritual struggle as to who wins whom over historically and logically leaves a basic need to successfully solving very different problems (political, economic, social, national, etc.) feels stronger with an interaction of different beginnings, sovereign by their nature and utterly material and spiritual beginnings (“no one wins”) as their mutual complementarily enrichment and partial mutual transaction with each other in their common and separate interests. A spiritual beginning as an internal attitude (disposition, willingness) of all real natural and artificial phenomena and firstly the attitude of a person itself is aimed at its material realization which acquires more real and practical importance in a contemporary world.

An internal attitude to cooperation of different beginnings, objective and subjective, global and local, social and national, ethical and aesthetic is a specially promising and vitally important attitude. The aspiration to cooperation represents an innate human and natural corresponding need.

The word “charity” has its analogous “philanthropy” in Greek which is currently used more often today. “Philanthropy” means financial help to people less fortunate. We will use the word “charity” as a key and typologically meaningful, more concise and really capacious, as compared to “philanthropy.”

Etymologically, “charity” means “creation (creativeness) of welfare made by one person for another persons sake. “Welfare” is essentially an interaction as a complementarily mutual and partial transition of material and spiritual individual interests and needs in case of their satisfaction in material and spiritual aspects. Specific measure of such satisfaction may be very different in its content and frame of expression. Types and modes to present charity and subsequent results are different. Welfare means a real development and perfection of a concrete person, giving or receiving it.

“Creation” (creativeness) in “charity” is the interaction of material and spiritual human activity aimed at personal “welfare”, material and spiritual satisfaction of his material and spiritual interests and needs.

“Charity” as the interaction of components of its material and spiritual beginnings are naturally opposed to any kind of violence, internal and external, material and spiritual, and therefore contributes to the strengthening and development of human safety, internal and external, material and spiritual, as a fundamental basis of safety is a material and spiritual interaction in their common interests of various parties of any nature and level. “Charity” as the interaction of inherent material and spiritual beginnings represents an integrated system of generating charity phenomena and definitions, in turn, of specific expression in them of special interaction of these fundamental beginnings. In the process, in different designated targets for “charity” and in its various specific results consisting charity one of its fundamental beginnings may prevail (“help”, “support”, “supervision”, “investment”, “mercy”, “sponsorship”).

Charity and interaction as special paradigms are in constant and level-variable principal cooperation. Purpose and result of charity is a full statement and development of fruitful interaction between people and environment. An internal setting and real-practical basis of interaction is material and spiritual charity in material and spiritual interests of people.

In connection with all this, there is an urgent need in creation of special International charity fund of humanitarian cooperation.

The purpose of the fund is to support material and spiritual activity, individuals (scientists, artists, etc.), pursuing strengthening and development of cooperation, material and spiritual, different beginnings, powers, tendencies, directions, etc., contributing their fruitful cooperation, material and spiritual in order to save peace on our planet and safety of living humanity, each and every person, all possible development of science and culture, truly human in nature.

Initiator and founder of this fund is the International University of Fundamental Studies (IUFS, St. Petersburg, Russia). President and Manager of the Fund is the President of IUFS and IUHAC, Mahatma, Grand Doctor of Philosophy, Doctor of Cinematography Professor, Academician Shanti P. Jayasekera. Vice-President and Supervisor of Studies of the Fund is Vice-Principal of IUFS, Grand PhD, PhD, Professor, Academician A.N. Iezuitov. Executive and Academic Secretary of the Fund is Grand Doctor of Philosophy, Doctor of Psychology, Professor, Academician V.V. Lukoyanov. CEO – Eva Jayasekara, General secretary – Dr. Alex jacque Sebastien.

Currently IUFS and Inter-University Higher Academic Council, Paris are preparing International Integrated Programs with consistently and intentionally of a humanitarian character, that can attract potential benefactors from different countries who can and want to help humanity in realist. Each and everyone, indeed is intended to create a safe and fruitful life for the humanity on our planet both materially and spiritually.